«moi»

Le beau, le bon, le bien…

J’aime regarder. Depuis que je suis toute petite. Observer en silence. M’arrêter à la beauté de ce qui m’entoure. Une table à dresser, les tissus, le vert des arbres, les meubles, les vagues, les vêtements, les pétales d’une fleur, les carnets de note, ceux que je traîne partout.

Mon monde est fait de couleurs, de matières, de trouvailles.

J’aime manger. Et cuisiner pour les autres. C’est un geste de partage. Une autre façon de dire à mes proches que je les aime. À mes invités, qu’ils me sont chers. Depuis que mon amoureux est entré dans ma vie, le geste est encore plus fort. Avec ses nombreuses diètes, ses restrictions alimentaires, il a fallu que je refasse les bases de ma cuisine, que je transforme mes classiques. Que j’ouvre les livres. Que je teste, à coup d’essais, d’erreurs et aussi de belles trouvailles. Un gâteau, sans lait, sans gluten, sans sucre et délicieux? Ça s’invente.

Puis, sensible aux petites et grandes choses de la vie, je m’attarde à celles qui font du bien. Ces gestes qui me touchent, qui nous permettent d’avancer, de souffler, de guérir et de prendre soin de soi et des autres.

Ici, il ne se fait pas qu’égoïste: le bien se conjugue au pluriel. Le bien que l’on se fait, le bien que l’on fait. Que nous partagerons.

Merci de m’accompagner dans mon univers.

Pascale

 

 

Biographie, Pascale Wilhelmy

Pascale Wilhelmy est auteure, journaliste et chroniqueuse. Au fil des ans, elle a partagé ses coups de coeurs, ses bonnes adresses dans les plus grands quotidiens québécois dont Le Devoir, La Presse et le Journal de Montréal ainsi que plusieurs magazines québécois.

Plus récemment, au-delà de ses collaborations régulières à la radio et à la télévision, Pascale a écrit trois romans. Avec sa plume sensible, elle a su toucher les lecteurs.