J’aime les objets, les souvenirs… et je les garde précieusement!!

3 février 2019 / Commentaires

J’en ai parlé déjà. Oui, c’est bon de faire du ménage, de se délester de l’inutile. De ce qui encombre la maison et l’esprit aussi. Je me réjouis lorsque je sors des sacs de vêtements à donner. Mais, ces temps-ci, on entend beaucoup, mais vraiment beaucoup parler de Marie Kondo et de sa méthode de rangement. 

J’avais lu son livre et certains passages m’avaient intéressée. Je n’ai jamais appliqué sa manière de plier les vêtements – de les rouler surtout. Mais, pour ce qui est des objets inutiles, oui, j’en ai fait le tour  et je me suis demandée s’ils m’apportaient de la joie. C’est ce qu’elle propose. Et le problème avec moi, c’est que je suis romantique, sentimentale et nostalgique. Je conserve plein de trucs qui me rappellent de beaux moments.

***

***

Les cartes de souhaits, des cailloux en forme de coeur, les bricolages des enfants, les vieux livres de mon père et des cartons d’allumettes qui viennent des restaurants, des hôtels que j’ai eu la chance de visiter.

Marie Kondo viendrait chez moi et elle se réjouirait devant tout le travail à accomplir. (Rassurez-vous, c’est propre et rangé.) Mais voilà, nous ne sommes pas tous faits du même moule, nous n’avons pas à nous ranger (le mot est bien choisi) dans un courant, la mode du moment.

***

***

Moi, je sais que dans dix ans, vingt ans, je vais regarder avec bonheur un bricolage de mon fils, lorsqu’il était petit. Que je vais tenter de me rappeler cet hôtel, dont j’ai conservé le paquet d’allumettes. Et que je le ferai avec sourire. Et peut-être même que je porterai cette robe oubliée et qui me va toujours.

Sur ce Marie, je m’en vais plier ma brassée de vêtements. Et lire, tout de suite après. À chacun sa manière. Sans complexes. 

Illustrations: Naomi Okubo

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *