Je jardine. Je me fais piquer par les moustiques. Je me soigne. Naturellement.

20 juillet 2018 / Commentaires

Ces temps-ci, en jardinant, je me fais un peu malmener par les mouches à chevreuil. (Celles qui vous attaquent sans gêne…)

En général, je rentre à la maison avec une ou deux piqûres bien gonflées. Bien oui, je me mets du chasse-moustique, mais parfois ce n’est pas suffisant. Surtout après une heure ou deux à travailler sur le terrain. Puis, un  moment donné, t’as juste envie de sortir dehors avec les cheveux frais lavés et des vêtements qui ne sentent pas la citronnelle…

Alors,  au cours des derniers jours, j’ai pu tester plusieurs trucs naturels et de grand-mère pour soulager les piqûres de moustiques. Voici mon bilan.

Le vinaigre blanc

(Mon préféré…)

J’aime ce truc. Il est efficace et très rapidement, je n’ai plus senti la sensation de brûlure sur ma peau. (Cette fois, c’était sur le haut du bras.)  Et le gonflement sur ma peau a complètement disparu!

J’ai simplement mis du vinaigre de vin blanc sur un bout de chiffon propre. Je l’ai bien imbibé et j’ai frotté sur ma piqûre. J’ai refait l’exercice deux ou trois fois, et je n’ai plus eu envie de me gratter. Mieux, après quelques minutes, le gonflement avait disparu!

 

Le bicarbonate de soude

On l’aime lui! C’est le produit miracle dans la cuisine et aussi, en rentrant du jardin. Une petite recette facile: on mélange une cuillère à table de bicarbonate de soude à de l’eau (une ou deux cuillères à table) pour en faire une pâte qu’on applique sur la piqûre. On laisse sécher, on rince. Et encore ici, on répète l’opération. Dans mon cas, la démangeaison s’est arrêtée complètement, mais j’avais encore la marque de la piqûre.

L’huile essentiel de lavande

Plusieurs huiles essentielles sont efficaces contre les piqûres. Mais, comme il s’en fait tout près de chez-nous, je vous recommande l’huile essentielle de lavande. Non seulement atténue la démangeaison, mais qui possède aussi des propriétés contre les microbes. (Ceux qui pourraient causer une infection…) Une ou deux gouttes non-diluées sur la zone touchée, et ça fonctionne! Pour les peaux très sensibles, il est recommandé de la diluer avec une touche d’huile d’amande.

Un sachet de thé!

Le thé a de réelles vertus apaisantes et son acide tannique permet de diminuer l’enflure. La technique est plus longue. Je ne l’ai pas testée, mais on recommande de faire bouillir de l’eau, d’y tremper le sachet de thé pendant une minute seulement, de le laisser refroidir et de l’appliquer ensuite sur la piqûre une dizaine de minutes, au trois ou quatre heures.

1 commentaire pour “Je jardine. Je me fais piquer par les moustiques. Je me soigne. Naturellement.”

    Ginette

    Quels bons remèdes naturels! Merci et bon jardinage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *