Ses précieux cocos de Pâques (ceux qui vont me manquer…)

15 avril 2017 / Commentaires

Pâques c’est la chasse aux cocos. Celle que l’on faisait enfants, celle que mes parents préparaient pour les petits. C’était toujours un grand moment d’excitation, de cris de joie… et de liberté! Incroyable: nous pouvions manger le chocolat même le matin, avant le dîner. 

Pâques c’est une robe neuve, un manteau de printemps. C’est aussi, plus tard, les repas préparés par mes parents. Le jambon de mon père, le délicieux gâteau du printemps de ma mère. Et puis, les oeufs de Pâques, une tradition chez nous. Mon père en détenait la recette et il en a fait pendant des dizaines d’années. Je n’exagère pas. 

Façonnés par lui, trempés dans le chocolat,  même trop sucrés, ils ont fait notre bonheur. L’an dernier, j’ai pris des photos de ces oeufs. Je trouvais fantastique qu’à 88 ans, il soit encore là, à poursuivre la tradition. À vouloir les offrir aux enfants, aux petits-enfants.

Oui, j’ai pris en photos ces oeufs et j’ai même partagé sur Facebook.

Puis en faisant le ménage de mon ordinateur, j’ai tout effacé. Me disant que ça ne rappellerait pas grand chose. Que de toute façon, il y en aurait d’autres au prochain Pâques. Je faisais fausse route.  Cette année, je me fous un peu des oeufs. C’est l’absence de mon père qui vient me chercher. Ça arrive comme ça. Tout d’un coup.

Avec le temps, je réalise qu’après un départ, il y a plusieurs premières à traverser. Le premier Noël, le premier anniversaire sans lui. Et là, bien c’est Pâques. Sans lui et ses oeufs plein d’amour…

18 commentaires pour “Ses précieux cocos de Pâques (ceux qui vont me manquer…)”

    Clémence Bertrand

    Nous avons perdu mon frère subitement en octobre et ma maman en novembre. Il est vrai que tous les événements, les saisons, les fêtes , ils nous manquent plus. Heureusement qu’on continue à se revoir en famille et encore et encore se remémorer les bons et drôles de moments passer avec eux.

    Pascale Wilhelmy

    C’est exact.
    La famille reste.
    Précieuse.

    NIcole Hémond

    Oui , je te comprends . Ils nous manquent nos cher disparus. Je te souhaite Joyeuses Pâques avec ton Papa dans ton cœur et le souvenir de ses bons œufs sucrés ! XX

    Pascale Wilhelmy

    Merci Nicole!
    Et ce sont de beaux souvenirs!

    Denise Boucher

    Je te comprends très bien.
    J’ai perdu mon conjoint subitement.
    Mes parents sont décédés.
    La première année est très difficile..
    Je te souhaite quand même de Joyeuses Pâques !
    Ta maman vit encore, Profites -en sans oublier ton amoureux et vos enfants.
    Denise de Repentigny .

    Pascale Wilhelmy

    Merci Denise pour les mots!
    C’est apprécié!

    Christine Hébert

    Belle tradition et doux souvenir de ton papa, Pascale! Eh, qu’ils nous manquent nos parents même en vieillissant. De Joyeuses Pâques à vous deux!

    Pascale Wilhelmy

    C’est si vrai!
    Merci des mots Christine!

    Francoise

    Merveilleux souvenirs de nos parents et grands-parents,inoubliables.

    Pascale Wilhelmy

    Ils sont précieux
    ces souvenirs!!

    Noella Lefebvre

    Joyeuses Pâques à toute la famille!

    Pascale Wilhelmy

    Merci beaucoup!

    Lou

    On s’accroche aux rituels ,c’est çe qui tisse des liens si solides des souvenirs mémorables qui embellissent la vie et remplit notre boîte à souvenirs.Et on l’ouvre comme un cadeau précieux lorsque nous en avons besoin ..et on les partage pour faire du bien aux autres xxx Joyeuses Pâques à vous

    Pascale Wilhelmy

    Et c’est pour ça
    que j’en ai,
    moi aussi,
    de ces rituels.
    Si importants…

    Francine Ferland

    Le patriarche savait que ses œufs ravissaient jeunes et moins jeunes de la famille……a nous, à notre manière de créer des moments magiques, uniques…..mon père achetait un gros œuf Laura Secord, luxe de Pâques car c’était la seule occasion, à part Noel et sa magie propre, ou mes parents dépensaient pour ce suave chocolat! Joyeuses Pâques Pascale….et à toute ta famille!

    Pascale Wilhelmy

    Merci pour les mots Francine!

    Manon Girard

    Ma mère est décédée le 20 mars dernier le premier Pâques sans elle…

    esManon Cormier

    Chère Pascale… comme je te comprends… ça doit être terriblement difficile de vivre tous ces premiers moments sans ton papa… et tu sembles avoir eu une si belle enfance… et tu as, en héritage, des beaux souvenirs. Je t’envie puisque moi, j’ai perdu mes parents à l’âge de 10 ans et crois-moi, je n’ai pas des beaux souvenirs de mon enfance. Merci de partager avec nous tes souvenirs.
    Gros bisous,
    Manon

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *