Les secrets d’un pain aux bananes…

18 mars 2017 / Commentaires

Dans la catégorie « comfort food », cette nourriture qui nous réconforte, qui nous ramène à l’enfance, le pain aux bananes figure bien haut  dans mon palmarès personnel!

C’est d’ailleurs un des premiers desserts – sans sucre, sans gluten – que j’ai tenté de faire, et que j’ai réussi! C’était il y a quelques années, alors que les farines sans gluten étaient plus rares, et qu’il fallait faire des mélanges pour espérer que la recette se tienne. Au fil du temps, j’ai peaufiné ma recette et  voici donc quelques règles apprises lors de mes recherches et tentatives… Et qui fonctionnent parfaitement!!

Vive les vieilles!

Bien oui, les moins belles, les tachetées, celles qui ne sont plus jaunes. Et qui ont eu tout leur temps pour développer leurs sucres naturels. Et une texture plus douce, qui en fera les meilleurs pains, gâteaux et muffins.

Remplacer un oeuf…

J’ai fait une dégustation de pains aux bananes récemment. (Vraiment!) Trois recettes différentes. Une que je vous livrerai dans quelques jours. Et le meilleur pain, celui qui était sans contredit le plus onctueux, le plus moelleux est celui où j’avais remplacer un blanc d’oeuf de la recette initiale, par 125 grammes de compote de pommes. (L’équivalent d’un petit contenant.)

Nettement plus léger, et même à l’oeil, beaucoup plus gonflé. Délicieux. D’ailleurs dans certaines recettes de gâteau, on peut aisément remplacer un oeuf par de la compote de pommes.

Et le sucre?

Oui, la plupart des recettes l’utilisent. Mais la cassonade, pour ceux qui aiment, ajoute un plus. Moi, j’y vais pour le Splenda. Un quart de tasse, à peine. (La compote et les bananes sont suffisamment sucrées.)

Trop c’est comme pas assez…

Oui, un pain aux bananes se doit d’avoir un peu de mordant! Les noix sont essentielles! Mais, pour ce qui est d’ajouter du chocolat, j’ai l’impression parfois de mélanger trop d’éléments. Alors, on y va oui, selon ses goûts, mais avec modération!

Pourquoi ne pas se contenter de goûter la banane et rien d’autre? (J’ai récemment fait des muffins bananes et bleuets, et franchement mes papilles gustatives ne savaient plus où se lancer…)

Attendre au lendemain!!

Sorti du four, bien sûr qu’on a envie de le manger ce pain aux bananes qui sent si bon. Qui est encore chaud. Mais – si on réussit à tenir le coup –  il faut le couvrir tandis qu’il est chaud, et le laisser reposer toute la nuit. Le pain sera plus humide et plus savoureux aussi.

Photos et quelques recettes sur des sites que j’aime:

http://www.food.com/recipe/best-banana-bread-2886

http://joythebaker.com/2014/03/brown-butter-banana-bread/

http://www.cannellavita.com/2013/03/julias-banana-bread.html

4 commentaires pour “Les secrets d’un pain aux bananes…”

    Christiane Pichette

    Juste un petit mot, les meilleures bananes au monde sont les chikita, elles peuvent étre noires à l’extérieure et encore blanches et super sucrées à l’intérieur, j’ai fait le test tellement souvent, mais pas facile à trouver, ici en région, seulement le Tigre Géant les offre! Merci pour ton blogue, très apprécié!

    Pascale Wilhelmy

    Christiane!

    Je ne connaissais pas ces bananes.
    Je vais essayer si j’en trouve
    en réduisant la quantité de sucre.
    Merci du partage!!

    Thérèse Lemelin

    Tu nous fourniras ta recette bientôt?

    Pascale Wilhelmy

    La recette modifiée à ma manière
    est au chalet…
    Promis dans quelques jours!!
    Merci de me lire Thérèse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *