Au feu la lingerie! Ou se remettre d’une peine d’amour version Gwyneth!!

28 février 2017 / Commentaires

Gwyneth Paltrow ne fait pas l’unanimité. Dans les faits, c’est l’une des stars les plus détestées aux États-Unis. Pourquoi? Parce qu’on la trouve trop parfaite, débranchée de la réalité avec les suggestions qu’elle propose sur son site internet. Le Goop – nous présente un mode de vie difficilement accessible, ou parfois un peu déstabilisant…

Deux à trois fois par année, certains articles publiés sur son site provoquent la controverse. Comme, il y a quelques années, le sauna vaginal (j’y reviendrai) ou encore, plus récemment, les bienfaits de l’oeuf de Jade ou les bienfaits du venin d’abeille (douloureux précise-t-elle) à des fins thérapeutiques…

Au feu les soutiens-gorge!! 

Alors, cette fois, je ne la décrierai pas –  la suggestion m’a plutôt fait sourire. Selon un article du Goop, pour se libérer de nos mauvaises histoires d’amour – où on se demande si c’était vraiment de l’amour – et bien, rien de mieux que de faire flamber nos sous-vêtements!

À la fin des années 60 et au début des années 70, les femmes ont brûlé les soutiens-gorge en guise de révolution sexuelle, mais là, on entre en pleine version 2017 du geste…

Dans un article, une experte en relations nous propose donc de brûler notre lingerie dans un feu. Idéalement par un soir de pleine lune!

Selon Suzannah Galland, l’experte en question, ce rituel nous permettrait de nous libérer de toute l’énergie négative de nos relations manquées. Nos sous-vêtements contiendraient trop de souvenirs de moments intimes où le couple était heureux. Ils nous ramènent à des sentiments, des instants qui n’existent plus. (Qu’on a aussi tendance à embellir, j’ajouterais…)

Effacer les traces du passé…

Je comprends  le principe. Vraiment. Comme elle l’écrit: « Nos sous-vêtements sont la chronique de notre vie amoureuse. La lingerie portée avec d’anciens amoureux porte des traces toxiques de ses relations, et des souvenirs douloureux. »

C’est vrai, inutile de s’accrocher au passé. Et j’ai déjà jeté. Pas des sous-vêtements, mais des souvenirs. Qui ne me rappelaient pas le meilleur. Cependant le problème, c’est que ça prend les moyens de Gwyneth et ses amies pour brûler sa lingerie. Nous n’en avons pas toutes le luxe.

Et sérieux, si jamais je voyais une de mes voisines, un soir de pleine lune, jeter ses soutiens-gorges et déshabillés dans le feu, bien je m’inquiéterais. Beaucoup.

Brûler ses sous-vêtements: mode d’emploi

Et si jamais ça vous tente toujours, voici le mode d’emploi suggéré pour réduire en cendres dentelles, soie et autres… Et surtout, les souvenirs.

1. Trouver un endroit sécuritaire pour allumer un feu. (Compris les voisines?)

2. Avant de débuter, écrire quelques mots à réciter comme une prière pour aider à se libérer et pardonner.

3. Lancer chaque pièce de lingerie, une à la fois. En prenant son temps.

4. Regarder chacune des pièces se consumer. Et penser qu’elles représentaient le passé.

http://goop.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *