Un livre, une fille… et la beauté sans chirurgie!

29 octobre 2016 / Commentaires

Une fois sur deux, j’annonce à mon amoureux que je me fais remonter le visage! Une fois sur quatre, je me rends même sur les pages des meilleurs chirurgiens en ville. J’ai les noms. Je les demande régulièrement aux maquilleurs que je croise. Ils les connaissent ces chirurgiens qui font parfois des miracles sur les comédiens, les personnalités publiques d’ici. Un est un virtuose de la paupière tombante, l’autre te donne un coup d’éclat, en tirant juste un peu, au bon endroit.

Puis, le lendemain matin, devant mon miroir – plus petit et plus tendre que la télé – j’abdique. Un: j’ai peur. Deux: j’éprouve une certaine fierté à dire que je suis 100% naturelle. Trois: je me répète qu’il y a – pour l’instant – d’autres choix.

Alors, en découvrant le livre de Dali Sanschagrin, j’ai été comblée. Cette fille, pétillante, allumée nous présente: « Beauté sans chirurgie – tout sur les soins et techniques d’aujourd’hui. » 

beautesanschirurgie_siteweb

À parcourir son ouvrage, on saisit que Dali est surtout très bien informée. Elle a testé, fait des recherches, s’est prêtée en cobaye parfois pour pour nous livrer les meilleurs traitements – sans chirurgie – pour être belle. En dedans, comme en dehors.

C’est aussi ce que j’ai beaucoup apprécié: elle n’y va pas seulement que de traitements, mais de soins, de manières d’être bien dans sa peau, pour une réelle beauté.

En fait, elle donne le goût d’essayer plein de trucs. J’ai d’ailleurs parcouru son livre comme un catalogue de Noël! En pliant les coins de pages, de tout ce que j’avais envie de tester.

beautesanschirurgie_300dpi-rgb

Puis, j’ai eu l’envie de la rencontrer. Je l’ai dit pétillante, allumée. Elle a les bons contacts, les références. Et surtout l’écoute. Autour d’un lunch, j’avais l’impression d’en apprendre beaucoup – il y a tant de traitements! – et d’être en consultation. Elle a d’ailleurs eu deux ou trois suggestions pour moi… Rassurante, sans pression. Elle n’a rien à vendre, sinon que ses connaissances.

Alors, je vous conseille son livre. Qui se feuillette comme un catalogue de Noël pour les grands – je le répète. Et puis, d’aller visiter sa page Facebook, mais le mieux… serait une consultation avec elle!! Ce qui n’existe pas encore, mais qui pourrait tellement être apprécié.

Je lui lance l’idée.

Et j’insiste.

Beauté sans chirurgie

Les Éditions La Presse

26.95$

NOTE: Dali sera présente au Salon du livre de Montréal, le samedi 19 novembre de 11 heures à 13h30 ainsi que le  dimanche 20 novembre de 10h00 à 11h30.

10 commentaires pour “Un livre, une fille… et la beauté sans chirurgie!”

    Lise Leblanc

    Je vais acheter ce livre car comme toi je ne veux pas de chirurgie.
    C’est pas toujours réussi. Souvent en plus on le remarque.
    J’aime tes suggestions. Lise

    Pascale Wilhelmy

    Merci beaucoup Lise.
    Vous ferez comme moi…
    votre liste de souhaits!!

    Wolfe Danielle

    Merci pour la référence de ce livre. Difficile de s’accepter telle que nous sommes par moments ! Belle sans chirurgie ça existe aussi avec un peu de maquillage. Cela devient le lot de chacune d’entre nous et demeure notre décision.

    Pascale Wilhelmy

    Danielle,
    Dans ce livre vous trouverez
    tout ce qu’il faut pour rester belle
    sans chirurgie.
    Dali a fait un très bel ouvrage!!

    Wolfe Danielle

    Merci encore de la référence. Je suis contre la chirurgie depuis le début.

    Madeleine Raboin

    Merci☺

    Lorraine

    Merci Pascale
    Je vais acheter ce beau livre!
    Et voici un petit truc pour des beaux cheveux brillants:le rhassoul, on le trouve chez Avril et c’est magique!

    Pascale Wilhelmy

    Lorraine!
    Merci pour le message.
    Et je pars maintenant
    faire des recherches sur le rhassoul!!

    Françoise Lapointe

    Je veux juste vous dire que je vous trouve belle! Je sais aussi que ce choix d’avoir recours ou pas à la chirurgie est personnel, mais je trouve que le côté naturel n’y est plus effectivement. Je sais aussi que ça dépend de la chirurgie et du chirurgien mais celles qui en ont eu recours d’une façon agressive n’ont pas un résultat très heureux. Je ne parle pas des retouches. Je vous respecte beaucoup mais j’ai toujours en tête ces femmes à la peau tendue, cirée où l’expression de leur figure n’y est plus ou les rides apparaissant sont pires que ceux d’avant. Je vais aller au Salon du livre cette année et je vais certainement acheter ce livre.

    Pascale Wilhelmy

    Bon matin Françoise!
    Merci pour votre message.
    Et, vous allez apprécier ce livre.
    Essayez de vous rendre au salon
    lorsque Dali sera en séance de signature!!
    Et oui: vive le naturel! (Même si ce n’est pas parfait…)

Répondre à Françoise Lapointe Annuler la réponse.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *